Mercredi 9 décembre - Une Journée de la Laïcité aux couleurs de la République !

Par Magalie Wagner, publié le vendredi 11 décembre 2020 08:36 - Mis à jour le vendredi 11 décembre 2020 08:47
photo avec légende.png
Encore bravo aux élèves qui ont participé à ce projet, aux enseignantes qui en sont à l'origine et à tou(te)s celles et ceux qui ont joué le jeu en arborant un "dress code" bleu-blanc-rouge !

L'objectif de la journée de la laïcité est de mettre à l'honneur cette valeur républicaine.

Le collège Robert Schuman a choisi cette année de mener deux actions pour célébrer cette journée :

  • un dress code "bleu-blanc-rouge", aux couleurs de notre drapeau

  • un drapeau vivant au moment de la récréation

Vous pourrez admirer ci-dessous quelques images du "drapeau vivant", projet initié par Mme Mangin et Mme Zwickert, professeures d'histoire-géographie-EMC. Merci à elles et bravo aux participant(e)s !

 

Le principe de laïcité est l’un des piliers de la République française. Ses fondations ont été posées par la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat – loi à laquelle la date retenue pour la Journée nationale de la laïcité fait évidemment écho – avant que la laïcité ne soit inscrite dans la constitution de la IVe République en 1946, puis de la Ve République en 1958.

La laïcité garantit la liberté de conscience. De celle-ci découle la liberté de manifester ses croyances ou convictions dans les limites du respect de l'ordre public. La laïcité implique la neutralité de l'Etat et impose l'égalité de tous devant la loi sans distinction de religion ou conviction.

La laïcité garantit aux croyants et aux non-croyants le même droit à la liberté d’expression de leurs croyances ou convictions. Elle assure aussi bien le droit d’avoir ou de ne pas avoir de religion, d’en changer ou de ne plus en avoir. Elle garantit le libre exercice des cultes et la liberté de religion, mais aussi la liberté vis-à-vis de la religion : personne ne peut être contraint au respect de dogmes ou prescriptions religieuses.

La laïcité implique la séparation de l’Etat et des organisations religieuses. L’ordre politique est fondé sur la seule souveraineté du peuple des citoyens, et l’Etat —qui ne reconnaît et ne salarie aucun culte— ne régit pas le fonctionnement interne des organisations religieuses. De cette séparation se déduit la neutralité de l’Etat, des collectivités territoriales et des services publics, non de ses usagers. La République laïque impose ainsi l’égalité des citoyens face à l'administration et au service public, quelles que soient leurs convictions ou croyances.
 
La laïcité n'est pas une opinion parmi d'autres mais la liberté d'en avoir une. Elle n'est pas une conviction mais le principe qui les autorise toutes, sous réserve du respect de l’ordre public.

Source : https://www.gouvernement.fr/qu-est-ce-que-la-laicite

https://twitter.com/wagner_magalie/status/1336617756104548352